Portrait: Hervé Leclair, photographe et fondateur du studio Aspheries (Photo : Sylvie Leclair)
Hervé Leclair, photographe et fondateur du studio Aspheries. (Photo : Sylvie Leclair)

 

 

 

 

Hervé Leclair, photographe.

 

Aspheries a été créée par Hervé Leclair, qui en est le photographe.  Si le studio « en dur » n’a été créé qu’en 2013, et que la marque Aspheries n’a été déposée qu’en 2010, la photo est pour lui une passion de longue date qui l’accompagne depuis l’enfance.

Bio

Il découvre à une dizaine d’années la photo avec un Instamatic et surtout à travers un coffret ludique permettant de fabriquer soi-même un reflex et du papier sensible.  Le virus le prend et très vite on le retrouve dans les club photo, son petit laboratoire bricolé au domicile familial, puis les années passant, toujours un appareil accroché au cou.  Il quitte vite la fac de « lettres, arts et communication » pour fréquenter le studio situé au coin de la rue,  l’un des plus grands studios parisiens de l’époque, où il fait ses premières armes en tant qu’assistant.  Il commence rapidement à travailler pour les agences de mannequins parisiennes en multipliant les tests, plus un peu de publicité et quelques catalogues de mode. 

Dans les années 90, l’arrivée du web lui apparaît comme une révolution et il crée une société de services informatiques spécialisée dans le web et la programmation informatique.  En 2008 il décide de revenir progressivement à la photographie, à des histoires humaines, des valeurs éthiques et esthétiques, une vision plus authentique.  Entre temps le web avait chamboulé le marketing, la photo était devenue numérique, tout, dans le monde de l’image,  avait changé; utilisation, production, commercialisation.  Ça tombe bien; il a horreur de la routine!

Credo

On ne le dira jamais assez, Aspheries a une spécialité.  Mais ce n’est ni la mode, ni la gastronomie, ni l’hôtellerie ni aucune industrie d’aucune sorte.  Non, notre spécialité ce sont les lumières chaudes, les ambiances estivales (du plein-soleil-ciel-bleu-couleurs-vives jusqu’à la fraîcheur des chais en passant par toutes les nuances des jeux d’ombre sous les tonnelles).  Ce sont les couleurs, les saveurs et l’art de vivre de ce Midi que nous aimons tant;  en somme, plus encore qu’une spécialité, une affaire de style.

Et le style, c’est essentiel, puisque c’est ce qui nous rend uniques!  A l’heure où de simples téléphones font des photos techniquement acceptables pour une majorité d’usages, la richesse des images naît de la rencontre entre la singularité du regard et l’unicité du sujet; en d’autre termes, loin d’être une inutile lubie, la dimension artistique et stylistique des images constitue leur impact commercial; ainsi naissent des images humaines qui parlent aux esprits humains.